514-907-4591

5773, rue Chabot, Montréal

info@montrealgonfu.com

Top

La glace, c’est pour les morts

par Ethan Murchie

Au Centre de recherche Gongfu de Montréal, que ce soit dans la clinique ou dans l’école d’arts martiaux, nous ne vous recommanderons jamais d’utiliser de la glace.

« La glace, c’est pour les morts ». C’est par cette phrase que notre professeur et maître Hsu Hong-Chi rejetait l’idée d’utiliser la glace pour traiter une blessure ou une douleur musculaire. Nous fonctionnons de cette façon depuis plus de trente ans et c’est en fait une modalité de base : nous n’utilisons jamais de glace pour nous-mêmes pas plus que nous recommandons son utilisation à nos étudiants.

Les gens trouvent généralement ce point de vue des plus étranges puisqu’ils ont toujours entendu le contraire chez les médecins, physiothérapeutes, chiropraticiens et autres.

Plusieurs personnes se sont aussi dites soulagées d’apprendre notre point de vue sur l’utilisation de la glace, puisque l’idée même de mettre de la glace sur leur corps leur apparaissait comme allant à l’encontre du sens commun.

Selon la médecine chinoise, le froid est un facteur pathogène bien connu qui peut causer la maladie de diverses façons. Un des ouvrages les plus importants et fondamentaux de la médecine chinoise est Le Traité des maladies du Froid, écrit par Zhan Zhong Jing il y a plus de 12 siècles. Nous passons beaucoup de temps en clinique à traiter les effets du froid chez nos patients et à les éduquer sur comment s’en protéger plus efficacement.

Étant donné ce contexte, introduire du froid dans le corps de façon intentionnelle ne fait aucun sens.

Récemment, le corpus de recherches qui s’est développé depuis que l’utilisation de la glace est devenue populaire dans les années 70 a commencé à être très clair quant au fait que, non seulement il n’y aurait pas d’avantages à utiliser la glace, mais que son emploi pourrait causer des dommages de diverses façons. Plusieurs professionnels de renom du domaine de la santé ont reconnu publiquement qu’ils avaient fait erreur et ont cessé de recommander l’utilisation de la glace.

L’idée commence à prendre racine, mais il semblerait que la majorité des professionnels de la santé, les coach sportifs, les entraîneurs et les athlètes continuent de croire à l’utilisation de la glace.

Ceux qui n’adhèrent plus à cette idée proposent dorénavant des protocoles reflétant de façon plus adéquate l’approche de la médecine traditionnelle chinoise pour le traitement des blessures. Ces protocoles sont basés sur le mouvement, la compression, l’élévation, la prise d’analgésiques et des traitements.

Dans nos écoles et nos cliniques, notre ligne directrice, qui remplace complètement la glace pour tous types de blessures, étirement ou entorse, est l’application externe d’herbes médicinales. Nous avons plusieurs formules à base d’herbes parmi lesquelles nous pouvons choisir.

San Huang San – « 3 poudres jaunes » est une formule classique utilisée à grande échelle qui a dernièrement été renommée « herbe-glace ». Appliquée en cataplasme en présence d’inflammation aigue, elle donne de merveilleux résultats dans la réduction de l’inflammation et l’enflure, et ce de façon massive en quelques heures, parfois quelques minutes seulement.

Dit Dat Jiao – Le « Vin pour les impacts et blessures » est une formule plus élaborée composée de plusieurs herbes macérées dans l’alcool dont on obtient une teinture. Il est courant chez les artistes martiaux, d’avoir leur propre recette familiale, passée de génération en génération.

On peut frictionner la teinture sur les petites blessures ou les entorses ou en faire un cataplasme pour les blessures plus sérieuses. L’effet du Die Da Jiao est de « faire bouger le Qi et le Sang », au lieu de refroidir, et le mouvement induit diminue l’inflammation tout en favorisant la guérison.

Compte tenu de la prévalence des blessures dues à l’utilisation de la glace, nous devons souvent traiter les douleurs chroniques ou les raideurs en réchauffant la partie affectée au début du traitement, parce que le froid provenant de l’utilisation de la glace s’est logé dans les tissus. Pour cette raison, nous utiliserons souvent des formules alternatives qui réchauffent par nature au lieu de refroidir.

L’utilisation de ces thérapies combinées à des massages, des manipulations et/ou de l’acupuncture offre un excellent soutien favorisant la guérison et la récupération de blessures aigues et chroniques.

Nous arrivons finalement à la constatation suivante : tant notre tradition familiale, nos expériences cliniques personnelles et même de nouvelles études de la science moderne s’entendent maintenant sur le fait que la glace est meilleure pour les morts !

 

D’autres articles sur le sujet

http://www.drmirkin.com/fitness/why-ice-delays-recovery.html

 http://www.caringmedical.com/sports-injuries/rice-why-we-do-not-recommend-it/

http://www.mobilitywod.com/2012/08/people-weve-got-to-stop-icing-we-were-wrong-sooo-wrong/

http://www.thestar.com/sports/2014/05/26/more_trainers_rejecting_rice_treatment_for_minor_sport_injuries.html

 

Partager
GongfuAdmin

Aucun commentaire

Publier un commentaire