514-907-4591

5773, rue Chabot, Montréal

info@montrealgonfu.com

Top

Comment l’étude de la théorie des canaux du Neijing peut être précieuse pour les massothérapeutes

par Ethan Murchie

 

Pourquoi un massothérapeute devrait-il se préoccuper du concept de médecine chinoise des canaux «d’acupuncture»? La théorie des canaux de Neijing, sur laquelle on peut dire que toute la médecine chinoise est basée, est le concept selon lequel les parties du corps sont reliées en unités fonctionnelles incluant les organes internes, les extrémités, les plans tissulaires, les organes sensoriels, les schémas mentaux et émotionnels.

Le grand avantage de la théorie des canaux est que lorsque la science occidentale explique les mécanismes internes du corps en détail microscopique, la théorie des canaux les explique aussi bien, mais en termes de ce que nous pouvons voir, toucher et ressentir personnellement, puis relie les parties au tout d’une façon logique et utile.

Il y a eu beaucoup d’idées fausses au sujet du système de canaux dans le monde occidental, en grande partie en raison de la difficulté de traduire des mots et des idées chinoises en langues européennes. Ce n’est vraiment que récemment que nous commençons à comprendre ce que disent réellement les médecins chinois et en particulier les textes classiques chinois de 2500 ans.

Un exemple parfait de ce problème est l’idée de la théorie des canaux elle-même. Jusqu’à récemment, la plupart des occidentaux parlaient de méridiens d’acupuncture plutôt que de canaux d’acupuncture. C’est parce que le terme chinois jing 經 qui est utilisé pour nommer les canaux (termes tels que jingluo 經絡, jingmai 經脈, jingjin 經 筋) est également utilisé en cartographie où il signifie longitude (longitude et latitude, jingwei 經緯). Cependant l’image que le mot méridien nous donne en anglais n’a rien à voir avec le sens des chinois. Le mot « Méridien » nous fait penser exactement à ce que tant de gens croient à tort qu’un canal est, une ligne imaginaire d’énergie qui traverse la surface du corps comme une ligne de longitude traverse la carte. Le mot « Canaux » nous donne une image beaucoup plus proche de ce qui est correct, le chemin en trois dimensions qu’un corps d’eau sculpte alors qu’il traverse un paysage de collines et de vallées. Les canaux du corps sont sculptés par le Qi et le Sang circulant à travers les structures et les mouvements de nos corps.

Pour un thérapeute travaillant de ses mains, les avantages d’être familier avec la théorie et la physiologie des canaux sont innombrables. Là où l’anatomie et la physiologie de l’Ouest fournissent de nombreux aperçus utiles, il y a peu de choses pour guider une compréhension globale de la santé, de la maladie, des blessures et du rétablissement et il y a peu de lien entre la théorie et la pratique.

Tout le monde avec une certaine expérience clinique sait que la cause d’un problème d’un patient est souvent cachée ailleurs que là où le mal ou l’inconfort se trouve. La théorie des canaux nous indique les endroits les plus probables où la cause pourrait se cacher et nous donne d’autres outils pour la rechercher si elle est plus profondément enfouie.

C’est une carte qui met le patient devant nous dans une perspective globale. Nous pouvons voir, par exemple, comment la douleur de la hanche se rapporte souvent au canal de jambe shaoyang et comment cela attire à son tour la rigidité dans le tronc et nous commençons à apprendre que la douleur de hanche se résout plus facilement si la rigidité du tronc est abordée. Nous nous rendons également compte que le canal de jambe de Shaoyang se rapporte au canal de Jueyin de jambe et au foie. La raideur dans le tronc conduit à une altération de la fonction hépatique, pas dans la mesure où un médecin constatera que les taux d’hormones hépatiques sont bas (pour l’instant), mais cette fonction hépatique souvent «sous-clinique» entraînera une frustration, la dépression, le manque de créativité d’une part ou les plaintes digestives et les problèmes de tendons ou de ligaments de l’autre.

Tout ce potentiel de blessure ou de maladie se dévoile sur un patient qui consulte parce que sa hanche est douloureuse. Il peut de cette façon être traité de la meilleure façon possible, avant qu’une maladie ou une blessure réelle ne se produise. Les fondations culturelles de Neijing et de l’Ouest sont d’accord sur ce point, une once de prévention vaut une livre de guérison.

La théorie des canaux n’est pas une pilule magique, nous savons tous à quel point la condition humaine est complexe et apprendre à appliquer la théorie des canaux dans la clinique pour aider les gens à prévenir et guérir la maladie et à guérir les blessures est également très complexe. Cependant, toute personne qui prend le temps d’apprendre la carte des canaux et ensuite lui prête attention lorsqu’il ou elle travaille avec ses patients commencera rapidement à voir la validité de la théorie et commencera à comprendre pourquoi le Neijing dit dans le chapitre 11 de Ling Shu: c’est par les douze fleuves jingmai que les êtres humains naissent et vivent, ici les maladies se développent et les gens sont guéris ». Et pourquoi en Chine cette connaissance a été soigneusement transmise depuis tant de générations.

 

Partager
GongfuAdmin

Aucun commentaire

Publier un commentaire